Suzuki dévoile la Swift 2017

12:46 Autoworks Mag 0 Comments

Alors qu'elle sera officiellement présentée au Salon de Genève en mars prochain, la nouvelle Suzuki Swift fait déjà ses premiers pas dans son pays d'origine. L'occasion d'en savoir un peu plus sur les caractéristiques de la citadine polyvalente phare du constructeur.


Pour sa cinquième génération, la Swift fait peau neuve. Si côté mensurations, la japonaise évolue peu de carrure avec 3,840m en longueur et 1,695m en largeur, elle gagne en revanche 2cm d'empattement pour atteindre 2,450m. De quoi offrir une surface habitacle plus favorable. Le design général s'inscrit dans la continuité du précédent modèle mais apporte quelques nouveautés, à l'image de la large calandre frontale ou de l'original montant C. Aussi, les poignées de portes arrière ont été remontées et jouxtent désormais les vitres.


A bord, les commandes de la navigation GPS et de la climatisation ont été déportées de 5° en direction du conducteur. Les éléments fonctionnels comme l'instrumentation du tableau de bord, les buses de ventilation, les touches de la climatisation ou encore le bouton de klaxon ont été uniformisés pour afficher une forme circulaire. Sur le plan de la sécurité, la Swift intègre le Safety Package qui inclut notamment une alerte collision couplée au freinage d'urgence automatique, mais aussi une caméra et un capteur laser. Hi-tech !


La gamme japonaise, qui devrait selon toute vraisemblance être similaire à l'européenne, propose deux motorisations : le 1.0 Booster Jet (turbo) type K10C de 102ch et le 1.2 Dual Jet type K12C de 91ch, lequel propose en outre une version hybride. Selon le moteur retenu, on découvre des boîtes de vitesses manuelle à 5 rapports, automatique à 6 rapports et CVT. Une option 4 roues motrices (full-time 4WD) est également disponible. Cette Swift est commercialisée depuis la fin du mois de décembre au Japon et devrait arriver en Europe dans le courant de l'année 2017. Une version Sport pourrait suivre.

Crédit photos : Suzuki

http://www.autoworks-boutique.com/136-circuit-d-huile

0 commentaires:

N'hésitez pas à réagir ;)

Vidéo : Toyota Celica TA22 1000ch 4WD

11:39 Autoworks Mag 0 Comments

Avez-vous le cœur bien accroché ? Car la Toyota Celica TA22 de cette vidéo, sous ses airs de Pro Touring assez classique, cache en réalité un terrible secret ! Chaud devant !


La chaîne YouTube MotiveDVD nous emmène au Snowy Mountains 1000, un événement de drag annuel australien, à la rencontre de Jamie Heritage et de sa maléfique Celica TA22 de 1971. Au programme : un V8 Lexus 1UZ bi-turbo de 1000ch, une transmission 4WD de Skyline GT-R et une boîte séquentielle Holinger 6 rapports. Vous avais dit "brutal" ? Pour découvrir ce que cela donne en termes de perf', on vous laisse cliquer sur la vidéo ci-dessous !


Crédit photo : capture de la vidéo

http://www.autoworks-boutique.com/121-durites-et-raccords?p=2

0 commentaires:

N'hésitez pas à réagir ;)

Honda : 100 millions d'autos produites

10:40 Autoworks Mag 0 Comments

Cinquante-trois ans après avoir fait ses débuts dans le monde de l'automobile, Honda vient de franchir la barre symbolique des 100 millions de voitures produites dans le monde.


La production de la mini-camionnette T360 puis du petit roadster S500 en 1963 ont marqué le début de l'assemblage de véhicules à quatre roues pour le constructeur japonais. Depuis, qui n'a jamais entendu parler des Civic, Accord, NSX, CR-V ou encore S2000 ? Autant de modèles emblématiques dans l'histoire de la marque qui ont permis au troisième constructeur nippon d'atteindre aujourd'hui le cap des 100 millions de voitures produites, réparties sur 34 sites à travers le monde.

Pour mieux comprendre l'essor de la marque au fil des ans, voici ci-dessous un récapitulatif des précédents seuils atteints concernant la production à l'échelle mondiale :

- 1978 : 5 millions.
- 1983 : 10 millions.
- 1990 : 20 millions.
- 1995 : 30 millions.
- 1999 : 40 millions.
- 2003 : 50 millions.

Crédit photo : Response.jp

http://www.autoworks-boutique.com/116-allumage

0 commentaires:

N'hésitez pas à réagir ;)

Le nouveau Suzuki S-Cross à l'essai

12:21 Autoworks Mag 0 Comments

Présentée en octobre dernier au Salon de Paris, la version restylée du Suzuki S-Cross est désormais disponible en concession. A cette occasion, nous avons mis à l'essai ce séduisant crossover polyvalent afin de savoir s'il tient vraiment toutes ses promesses.


Après trois ans de carrière dans l'Hexagone, le S-Cross s'offre donc pour son millésime 2017 un restylage dans les règles. Très sculptée, la face avant se démarque de l'ancien modèle grâce à ses nouveaux phares et feux de route à LED, sa calandre chromée à bâtons verticaux, son capot bombé ou encore son bouclier plus imposant. Cet ensemble lui donne un air de vrai baroudeur.


Les évolutions au niveau de la poupe se veulent plus discrètes, mais on remarque tout de même des feux arrière au dessin modernisé et pourvus de la technologie LED. Plus globalement, la garde au sol a été rehaussée de 15mm pour atteindre un total de 180mm, ceci en vue d'une polyvalence plus marquée.


A bord du S-Cross 2017, la présentation reste grosso modo similaire, même si l'on note des garnissages corrigés, de nouveaux inserts décoratifs et une interface multimédia dernier cri avec écran 7 pouces (disponible sur certaines finitions). Cette installation donne un vrai coup de frais à l'habitacle et se révèle particulièrement intuitive à l'usage. Le niveau d'assemblage est très correct, les plastiques sont quant à eux perfectibles mais ne viennent en aucun cas nuire à la qualité de vie à bord, d'autant que le Suzuki jouit d'une très bonne habitabilité. Le volume du coffre est modulable de 430 à 440 litres, encore un bon point pour ce S-Cross.


Si l'équipement de série est déjà honorable sur l'entrée de gamme Avantage, il se révèle généreux dès la version Privilège avec notamment une climatisation automatique bi-zone, un radio CD à 6 haut-parleurs, un système multimédia avec intégration smartphone MirrorLink et AppleCar Play, une caméra de recul, un accès et démarrage mains libres, des sièges avant chauffants... Le haut de gamme Style ajoute encore une sellerie cuir, le freinage actif d'urgence RBS, la navigation 3D, des radars de stationnement avant et arrière ou encore un toit ouvrant panoramique. Que demander de plus ?


Mais là où ce modèle restylé se distingue le plus, c'est par ses motorisations en partie renouvelées. En effet, on découvre deux nouveaux moteurs essence Boosterjet : 1,0L 3 cylindres turbo de 111ch et 1,4L 4 cylindres turbo de 140ch. Question diesel, le 1,6L DDiS de 120ch reste disponible. Selon la version retenue, il est possible d'opter pour une boîte manuelle 5/6 rapports ou automatique 6 rapports ainsi que pour une transmission 2 ou 4 roues motrices.


Notre version d'essai, le S-Cross 1.4 Boosterjet 140 Style AllGrip, s'est révélé très agréable à conduire. Le moteur turbocompressé à injection directe est à la fois vif et onctueux, grâce à la disponibilité de son couple dès 1500tr/min. La boîte manuelle est bien étagée et se manie avec une grande aisance. Aussi, sa transmission intégrale (capable de répartir jusqu'à 50% du couple sur l'arrière) permet de se jouer de toutes les situations du fait de ses 4 modes de conduite : Auto, Snow, Sport et Lock. Appréciable enfin, le niveau de confort très satisfaisant permet d'effectuer de longs trajets sans ressentir la moindre fatigue.

En conclusion, ce Suzuki S-Cross 2017 s'impose donc comme une sérieuse alternative aux Nissan Qashqai, Mitsubishi ASX ou encore Kia Sportage. Son rapport qualité/prix très compétitif avec un tarif de départ fixé à 19 390€ (modèle d'essai à 27 290€) en fait un crossover particulièrement séduisant qui n'aura aucun mal à convaincre les clients potentiels, et plus particulièrement les familles.

http://www.autoworks-boutique.com/33-nettoyants

0 commentaires:

N'hésitez pas à réagir ;)

Vidéo : Comment emballer une Nissan GT-R dans du papier cadeau ?

17:11 Autoworks Mag 0 Comments

Qui n'a jamais rêvé recevoir pour Noël la voiture de ses rêves ? Tj Hunt s'est mis dans la peau d'un lutin le temps de préparer un cadeau pas comme les autres...


Emballer une Nissan GT-R dans du papier cadeau ? Mais quelle bonne idée ! C'est en tout cas ce qu'a décidé de faire le youtubeur américain Tj Hunt dans cette vidéo rafraîchissante postée à l'approche des fêtes de Noël. On vous laisse cliquer ci-dessous pour découvrir le rendu et pour savoir ce que donne l'emballage question solidité une fois la supercar jetée sur la route !


Crédit photo : capture de la vidéo

http://www.autoworks-boutique.com/427-cl-brakes

0 commentaires:

N'hésitez pas à réagir ;)

Toyota Gazoo Racing lève le voile sur la Yaris WRC

15:59 Autoworks Mag 0 Comments

Après de nombreuses phases de test et une première présentation en octobre dernier, la Toyota Yaris WRC qui sera engagée la saison prochaine se dévoile intégralement aux côtés de ses deux équipages.


En 2017, Toyota fera son grand retour en WRC après une pause de 18 ans en alignant deux Yaris avec Gazoo Racing. Les versions définitives de ces autos, animées chacune par un 1,6L turbo de 380ch et agrémentées d'une aérodynamique spectaculaire, ont été dévoilées récemment, de même que les équipages qui courront sur ces deux véhicules. On connaissait déjà le duo Juho Hänninen et Kaj Kindström, et Gazoo Racing a confirmé l'engagement jusque-là pressenti de Jari-Matti Latvala et Miikka Anttila. Une troisième voiture pourrait être confiée par la suite à Esapekka Lappi, actuel champion WRC2, avec Janne Ferm pour copilote. Rappelons que l'équipe est dirigée par l'ancien champion du monde Tommi Mäkinen.





Crédit photos : Toyota Gazoo Racing

http://www.autoworks-boutique.com/40-bottines

0 commentaires:

N'hésitez pas à réagir ;)

Top 5 des modèles japonais avec des noms français

11:50 Autoworks Mag 0 Comments

On ne vous apprendra rien en vous disant que les Japonais sont amoureux de la France. D'ailleurs, nombre de boutiques et restaurants de l'archipel nippon arborent des noms plus ou moins adéquats issus de la langue française. Il en va de même pour les voitures et certains constructeurs rivalisent d'imagination pour trouver le mot parfait, celui qui inspirera directement les potentiels clients !

Si le nombre de véhicules japonais dotés de noms français est conséquent, nous en avons ici retenu 5 parmi les plus cocasses que nous avons choisi de classer par ordre croissant de préférence. A noter que si certains mots peuvent se prononcer également dans d'autres langues, ils ont été spécifiquement retenus par les marques pour leur signification française.

5 : MITSUBISHI CHARIOT
Voilà pour nous Français un nom assez peu flatteur pour baptiser un véhicule familial ! En effet, on a tout de suite à l'esprit l'image d'un tombereau ou d'un caddy de supermarché ! Toujours est-il que ce Mitsubishi Chariot, renommé Space Wagon en Europe, a rencontré le succès puisqu'il a connu trois générations en 20 ans de carrière, entre 1983 et 2003.

4 : TOYOTA PORTE
Il n'y a rien de plus sexy qu'une bonne vieille porte, non ? Commercialisé depuis 2004, ce petit monospace Toyota qui en est à sa deuxième génération a pour particularité de disposer d'une portière passager électrique coulissante. Un nom plutôt bien trouvé, même si pour nous il n'est jamais très agréable de prendre la porte !

3 : NISSAN AVENIR SALUT
Cette variante de la Nissan Avenir disponible de 1995 à 1998 au Japon a été conçue pour concurrencer la Subaru Legacy. Et si son nom est au premier abord sympathique, sachez que ce break cache dans sa gamme des modèles tout sauf gentils. Parmi ceux-ci, les GT Turbo, forts d'un SR20DET de 210ch et d'une transmission intégrale ! De quoi plutôt vous dire "au revoir" à la première accélération !

2 : SUZUKI LAPIN
Ce modèle dérivé de la petite Alto est bien connu des passionnés francophones. Son nom est tellement mignon ! Réservée au marché japonais, cette K-car Suzuki apparue en 2002 en est aujourd'hui à sa troisième génération et fait régulièrement parler d'elle grâce à ses nombreuses séries spéciales adorables. Parmi celles-ci, la Lapin Chocolat spécialement imaginée pour les gourmand(e)s !

1 : SUBARU CHIFFON
Nommer une K-car en référence à un vieux bout de tissu n'était sans doute pas la stratégie commerciale la plus habile à adopter, mais après tout, pourquoi pas ! Sortie au mois de décembre 2016 au Japon, cette Subaru embarque un petit 660cc de 52 ou 64ch accouplé à une boîte CVT et dispose d'une transmission sur les roues avant ou intégrale. On souhaite une brillante carrière à ce modèle rigolo !

Si vous voulez plus de noms de modèles à consonance française, regardez du côté des Mazda Chantez et Flair, Honda Ballade, Daihatsu Charmant et Charade, Mitsubishi Mirage, Nissan Prairie, Mistral et Presage, Suzuki Palette ou encore Toyota Progrès... Il y en a tellement !

Crédit photos : Mitsubishi, Toyota, Nissan, Suzuki, Subaru

http://www.autoworks-boutique.com/415-accessoires-habitacle

0 commentaires:

N'hésitez pas à réagir ;)

Autoworks Magazine numéro 49

11:37 Autoworks Mag 0 Comments


L’équipe d’Autoworks Magazine est heureuse de vous annoncer que le numéro 49 débarque ce mardi 13 décembre dans les kiosques !

Les fêtes de fin d'année approchent à grand pas, et à cette occasion nous avons décidé de vous gâter avec un programme de réjouissances sur mesure. Les aficionados du turbo seront heureux de découvrir nos focus sur des bombes suralimentées pleines de ressources, allant de la Mazda RX-7 Endless spéciale Time Attack à la Nissan Skyline personnelle de Nomuken, en passant par une Toyota Supra très nerveuse signée JT-Performance, une Honda Integra « street » pas comme les autres et une Nissan 200SX d'une rare polyvalence mappée par MTR Motorsport, un préparateur qui ne recule devant aucun défi ! Vous en saurez également plus sur la nouvelle Honda NSX à travers notre dossier détaillé qui analyse ses différentes caractéristiques et notre essai de cette machine ultra-performante à la pointe de la technologie. Ne ratez pas non plus le compte-rendu de la sixième édition du Chika Japan, notre DIY consacré à la pose d'une crépine renforcée sur Subaru Impreza ou encore notre article historique dédié à la Mitsubishi FTO.

Tous ces sujets, et bien d'autres encore, vous attendent dans le nouveau numéro d'Autoworks Magazine, votre bimestriel 100% passion voitures japonaises !

Autoworks remercie toutes les personnes qui ont participé à l’élaboration du magazine. Merci également à tous les lecteurs pour leurs encouragements et leur soutien !

http://www.autoworks-boutique.com/129-jantes

0 commentaires:

N'hésitez pas à réagir ;)

Nissan Note e-Power Nismo pour le Japon

20:10 Autoworks Mag 0 Comments

Commercialisée depuis peu au Japon, la Note e-Power s'offre une version Nismo à sortir pour la fin du mois de décembre 2016. Une nouvelle recrue dans la sphère grandissante des hybrides sportives !


Si la Nissan Note sera très prochainement retirée du catalogue du constructeur sous nos latitudes, il en est autrement au Japon où la compacte poursuit sa carrière sans faiblir. En novembre dernier, celle-ci a d'ailleurs inauguré la nouvelle technologie e-Power du constructeur faisant appel à un moteur électrique à prolongateur d'autonomie. Concrètement, la motorisation électrique, ici reprise de la Leaf, est associée à un petit bloc thermique dont l'unique rôle est de recharger les batteries. Parmi les avantages, plus besoin de brancher le véhicule, et un gain en habitabilité grâce à la réduction significative de la taille des batteries (placées sous les sièges avant). Afin de marquer le coup, Nissan a annoncé la sortie prochaine d'un modèle Nismo basé sur cette version e-Power de la Note.



A l'instar des deux autres déclinaisons Nismo proposées sur la Note, cette e-Power arbore un kit carrosserie agressif qui transforme la sympathique compacte en bombinette énervée. On remarque notamment la grille de calandre alvéolée, les éléments peints en rouge pour un aspect dynamique renforcé et les jantes en aluminium de 16 pouces, chaussées de pneus Yokohama DNA S.drive.

La poupe, musclée, met en valeur le becquet sport et la sortie d'échappement évocatrice. Le châssis est rigidifié par la pose de nombreux renforts tandis que la suspension est confiée à des éléments aux tarages spécifiques en vue d'une tenue de route plus aiguisée. Ce n'est donc "pas que de la gueule" !


A bord, l'habitacle reçoit un traitement sport matérialisé par le volant et les sièges de la Nismo S, avec une finition en Alcantara. Trois modes de conduite sont disponibles : Normal, S et Eco. Nissan n'a pas communiqué sur la puissance de l'auto mais indique avoir optimisé la gestion logicielle du moteur électrique. Rappelons que ce dernier développe d'origine 80kW, soit 109ch. La transmission reste assurée par la boîte CVT du modèle standard.

Crédit photo : Nissan

http://www.autoworks-boutique.com/49-ressorts-courts

0 commentaires:

N'hésitez pas à réagir ;)

La Toyota GT86 reviendra en 2019

16:06 Autoworks Mag 0 Comments

Alors que la GT86, récemment restylée, poursuit sa carrière tranquillement, Toyota nous apprend qu'une seconde génération est d'ores et déjà au programme. On attend cette nouvelle venue pour 2019.


Depuis 2012, la GT86 fait le bonheur de conducteurs avisés pour qui le plaisir derrière un volant ne se limite pas au nombre de chevaux sous le capot. Avec son moteur boxer développé conjointement avec Subaru, le coupé Toyota est une pure voiture plaisir qui met en avant un comportement routier fun et équilibré. C'est donc avec beaucoup d'enthousiasme que nous accueillons la nouvelle d'une succession, même si pour l'heure, tout reste à définir.

Karl Schlicht, le patron de Toyota Europe, a fait une première annonce : "La GT86 est à l'étape où il a été décidé d'en développer une nouvelle. Un ingénieur en chef sera bientôt nommé pour mener ce chantier." Selon lui, ce modèle sert un objectif important dans la gamme Toyota qui justifie le fait d'envisager une suite. "Nous n'allons pas abandonner ce créneau. Notre intention est de poursuivre l'aventure avec cette voiture." Quant à la motorisation, si cela n'a pas été annoncé directement, il semble très probable que la coopération avec Subaru reste à l'ordre du jour.

La fin de cette décennie s'annonce donc très excitante chez Toyota, entre cette deuxième génération de GT86 et le retour de la Supra. Comme quoi, les modèles sportifs n'ont pas encore dit leur dernier mot !

Crédit photo : Toyota

http://www.autoworks-boutique.com/107-transmission

0 commentaires:

N'hésitez pas à réagir ;)

Vidéo : Noriyaro à Akina dans l'AE86 d'Initial D

11:44 Autoworks Mag 0 Comments

Vous avez toujours rêvé d'arpenter le touge d'Akina à bord de la Trueno "panda" de Takumi ? Noriyaro vous fait vivre l'expérience comme si vous étiez et vous emmène à la découverte de lieux incontournables dédiés à la passion de la célèbre saga !


Dans cette vidéo, Alexi "Noriyaro" monte à bord d'une réplique de l'AE86 d'Initial D pour livrer du tofu au sommet du mont Haruna (Akina dans le manga). Le sympathique youtubeur en profite pour faire une halte au Racing Cafe D'z Garage situé non loin de la route, puis part à la rencontre de la petite échoppe de tofu Fujiwara au Toy, Doll and Car Museum d'Ikaho. Une vidéo très rafraîchissante qui saura plaire aux inconditionnels de la saga !


Crédit photo : capture de la vidéo

http://www.autoworks-boutique.com/102-manometres

0 commentaires:

N'hésitez pas à réagir ;)

Arrivée des premières Honda Clarity Fuel Cell en Europe

10:05 Autoworks Mag 0 Comments

Les premiers modèles de Clarity Fuel Cell viennent d'arriver en Europe et seront remis à des clients de Londres et Copenhague dans le cadre d'un projet pour l'hydrogène.


Fraîchement débarqués, six exemplaires de la Honda Clarity Fuel Cell seront prochainement livrés à des clients de Londres et Copenhague afin de participer au projet européen HyFive visant à faire connaître la technologie et développer les infrastructures liées aux véhicules fonctionnant à l'hydrogène. A terme, ce projet permettra de faire rouler 185 véhicules à pile à combustible de cinq constructeurs différents en Autriche, Allemagne, Danemark, Italie, Suède et Royaume-Uni.

La berline zéro émission de Honda embarque les dernières technologies du constructeur en matière de pile à combustible. Rappelons que, contrairement à la concurrence, elle loge sous son capot l'ensemble du groupe motopropulseur, une caractéristique qui permet de libérer de l'espace pour l'habitacle, lequel peut accueillir cinq personnes (contre quatre pour la Toyota Mirai). La Clarity Fuel Cell détient également le record d'autonomie pour un véhicule de série à zéro émission avec 589km, selon les tests effectués aux Etats-Unis par l'Environment Protection Agency.

Très impliqué dans la réduction des émissions polluantes, le président de Honda Takahiro Hachigo prévoit que les véhicules tirant profit des technologies électriques représenteront les deux tiers des ventes mondiales des modèles de la marque en 2030.

Crédit photo : Honda

http://www.autoworks-boutique.com/55-batteries

0 commentaires:

N'hésitez pas à réagir ;)

Nouveaux spy-shots de la Toyota Supra 2018

15:17 Autoworks Mag 0 Comments

Après 15 ans d'absence, la Toyota Supra s'apprête à faire son grand retour pour l'horizon 2018. Si l'on en sait encore peu sur sa mécanique, ces nouveaux clichés volés permettent de faire plus ample connaissance avec les lignes du futur fleuron sportif de la marque.


Le forum SupraMKV.com vient de publier ces toutes dernières photos du prototype camouflé de la future Supra. La ligne de l'auto se dévoile de façon plus précise et l'on remarque plusieurs traits communs avec le concept-car FT-1 présenté en 2014 au Salon de Detroit. Outre la silhouette générale très proche, on note notamment des similitudes au niveau du toit avec son double bossage, des feux arrière ou encore du becquet style "ducktail".


Concernant la motorisation, aucune information précise n'a encore été communiquée, même si l'on avance la possibilité d'un 6 cylindres essence turbo. Il est aussi très probable que Toyota joue la carte de l'hybridation, compte tenu de son statut de leader sur cette technologie. Cette solution pourrait apporter une transmission intégrale à la Supra.


On sait également que la GT reprendra la nouvelle plate-forme développée en partenariat avec BMW et partagera avec la future remplaçante de la Z4 de nombreux organes du châssis. Selon certaines sources, le poids total de cette nouvelle Supra ne devrait pas dépasser les 1400kg. On espère en tout cas une présentation officielle dans le courant de l'année 2017 afin d'être fixé une bonne fois pour toutes sur ces points.

Pour découvrir les autres clichés du shooting, rendez-vous sur le forum SupraMKV.com.

Crédit photos : SupraMKV.com

http://www.autoworks-boutique.com/119-circuit-turbo

0 commentaires:

N'hésitez pas à réagir ;)

Vidéo : A la découverte de la concession Honda Annecy

12:50 Autoworks Mag 0 Comments

Certaines concessions françaises Honda ont un petit quelque chose en plus. C'est le cas de celle située à Annecy en Haute-Savoie, tenue par de vrais passionnés de la marque.


Honda France a diffusé sur sa chaîne officielle YouTube une vidéo mettant à l'honneur la concession familiale d'Annecy. A la tête de celle-ci, Jean-Michel Perissoud entretient la passion Honda depuis 14 ans par le biais de son travail de concessionnaire mais aussi via la compétition en tant que pilote sur des courses historiques. Il possède également dans sa collection nombre de voitures rares de la marque, comme par exemple une Civic Coupé Vaillante, une NSX ou encore une S2000 Ultimate Edition. Piqué lui aussi par le virus H, son fils Adrien vient d'ouvrir au sein de l'entreprise un département dédié à la restauration de véhicules classiques. Cette équipe soudée vous en dit plus dans cette vidéo.


Crédit photo : capture de la vidéo

http://www.autoworks-boutique.com/33-nettoyants

0 commentaires:

N'hésitez pas à réagir ;)

Toyota : un projet de division sport

11:02 Autoworks Mag 0 Comments

Toyota envisage de créer sous la bannière de son équipe de compétition Gazoo Racing une nouvelle branche dédiée à la production de voitures de sport à l'instar de BMW M et Mercedes-AMG.


Le programme compétition de Toyota investit aujourd'hui différents championnats à l'échelle internationale : WRC, WEC, Rallye Dakar ou encore 24 Heures du Nürburgring. En plus de cet engagement, des séries limitées de véhicules Toyota aux couleurs de l'écurie de course sont également commercialisées au Japon depuis quelque temps. Ces éditions GRMN (Gazoo Racing Masters of Nürburgring) comprennent notamment une 86 plus puissante, une Mark X à toit en carbone ou une Vitz turbo.

Koei Saga, directeur technique de Gazoo Racing et numéro 1 du développement moteur chez Toyota, souhaite désormais voir plus grand avec son projet d'une division affectée à la voiture de sport : "En Europe, le challenge s'annonce relevé car la concurrence est importante, sans parler de l'aspect financier qui entre aussi en jeu. Néanmoins, je travaille dur sur ce dossier pour que l'on puisse avoir une marque comme [BMW] M."

Il ne nous reste plus qu'à croiser les doigts pour que ce projet se concrétise ! D'autant plus qu'avec l'arrivée prochaine de la nouvelle Supra, les perspectives d'une telle marque sont particulièrement alléchantes !

Crédit photo : Toyota

http://www.autoworks-boutique.com/60-sieges

0 commentaires:

N'hésitez pas à réagir ;)