La nouvelle Honda NSX essayée par Ryo Michigami

00:20 Autoworks Mag 0 Comments


L'ancien pilote de Super GT Ryo Michigami, qui a notamment pris le volant de NSX et de HSV-010 GT durant sa carrière, essaie dans cette vidéo officielle Honda la dernière mouture de la supersportive nippone. D'après ses impressions, il met notamment en avant la rapidité du modèle, loue sa grande motricité et applaudit l'efficacité de son freinage carbone optionnel. Une vidéo à savourer pour la beauté de ses images, et la qualité du son de l'envoûtant 3,5L V6 biturbo. Pour rappel, la nouvelle NSX est commercialisée depuis quelques mois au prix de 181 500 euros.


Crédit photo : capture de la vidéo

http://www.autoworks-boutique.com/68-harnais

0 commentaires:

N'hésitez pas à réagir ;)

Vidéo : L'assemblage d'une Nissan GT-R

23:17 Autoworks Mag 0 Comments


La chaîne YouTube VIDROOM nous propose une superbe vidéo dépourvue de tout commentaire détaillant les différentes étapes de la construction d'une Nissan GT-R 2016. Ici, l'accent n'est pas mis sur les Takumi, les maîtres artisans chargés d'assembler les moteurs, mais sur les ouvriers qui travaillent sur le châssis, la carrosserie et l'habitacle de la supersportive nippone. Rigueur, minutie et précision sont autant de qualités à maîtriser pour donner vie à ce véhicule d'exception, commercialisé depuis maintenant huit ans.


Crédit photo : capture de la vidéo

http://www.autoworks-boutique.com/76-equipement-mecano

0 commentaires:

N'hésitez pas à réagir ;)

Brevet Honda d'une boîte triple embrayage à 11 rapports

13:07 Autoworks Mag 0 Comments

Premier constructeur au monde à avoir adapté la technologie DCT (boîte automatique à double embrayage) aux deux-roues, Honda a également déposé un brevet concernant une toute nouvelle boîte à triple embrayage dotée de 11 rapports.


Les transmissions à double embrayage conjuguent les avantages des boîtes automatiques et manuelles. Les passages de rapports sont plus rapides, les accoups sont neutralisés et la surconsommation en carburant est minime, voire nulle. Avec un embrayage supplémentaire, la boîte déposée par Honda à l'Office des brevets du Japon vise à gagner encore en efficience et en réponse, avec littéralement aucune chute de couple lors des passages de rapport.

Déposé en mai dernier, le brevet Honda crédite l'ingénieur maison Izumi Masao pour cette innovation. Le constructeur ne précise pas les prochaines applications de cette boîte de vitesses, mais le site AutoGuide évoque la possibilité qu'elle équipe de petits véhicules peu gourmands en carburant.

Crédit photo : Honda (visuel d'une boîte DCT)

http://www.autoworks-boutique.com/107-transmission

0 commentaires:

N'hésitez pas à réagir ;)

Top 10 des volants les plus étranges des 80s

11:28 Autoworks Mag 1 Comments

Elément crucial du mécanisme de direction, le volant permet au conducteur de manœuvrer sa voiture. Il en existe naturellement de tous les styles, mais s'il y a une décennie qui a connu les cerceaux les plus surprenants, c'est bien les années 1980 ! Encore une fois, pourrait-on dire ! Et force est de constater que les constructeurs japonais n'ont pas été les derniers à expérimenter dans ce domaine : formes complexes, fonctionnalités électroniques... Voici donc notre top 10 des volants de série les plus originaux de cette folle décennie !

1 | SUBARU Alcyone (1985)
Partie intégrante d'un cockpit très technologique, le volant réglable en hauteur comme en profondeur des Alcyone (XT chez nous) présente un dessin asymétrique en L. Aujourd'hui très kitsch, il est reconnu comme l'un des volants les plus bizarres, toutes décennies confondues !

2 | NISSAN Pulsar (1982)
Ce volant à simple branche scindée en deux équipait les Pulsar japonaises à moteur 1500cc. On note de chaque côté les rebords en relief pour positionner les mains à "9h15". Presque sport, non ?

3 | MITSUBISHI Mirage (1983)
Bien en accord avec le tableau de bord et son décroché inférieur pourvu de molettes contrôlant les essuie-glaces et les feux, le volant des Mirage de 2e génération déroute par sa partie centrale : logo Mitsubishi sur un dégradé de couleur, visserie apparente... Délicieusement 80s !

4 | NISSAN March (1985)
Monté dans les pétillantes March (Micra) Turbo, ce cerceau n'étonne pas vraiment par son design, d'ailleurs assez sportif, mais plutôt par les inscriptions qu'il reçoit. Parce que dans le feu de l'action, on a toujours besoin d'un rappel du code moteur et de ses performances, courbes à l'appui !

5 | TOYOTA Carina (1982)
Vu également à bord des Celica XX (Celica Supra sous nos latitudes), ce volant de Carina à l'allure assez sophistiquée dispose de longs boutons de klaxon et d'une partie centrale en trapèze indiquant le nom de l'auto. L'affichage digital du tableau de bord ajoute encore à l'atmosphère rétro.

6 | HONDA Prelude (1982)
Le volant en cuir de cette Prelude XX de 2e génération arbore fièrement la présence de la direction assistée et du cruise control, deux équipements encore rares à l'époque. Le socle vertical accueillant le klaxon est sans conteste le trait marquant de ce modèle.

7 | NISSAN Be-1 (1989)
La rigolote Nissan Be-1 était pourvue d'un habitacle simpliste rehaussé par une instrumentation originale avec un petit compte-tour et un gros indicateur de vitesse central. Le volant quant à lui avec ses fines branches rappelle les barres à roue des vieux bateaux. A l'abordage !

8 | NISSAN Gloria (1985)
Ce véritable salon roulant appartient à une Nissan Gloria Hardtop, une auto luxueuse inconnue chez nous. Outre l'incroyable stéréo, c'est aussi bien sûr le volant que l'on remarque, lequel est doté d'un moyeu fixe gainé de cuir. Ce dernier abrite les commandes de l'autoradio et du cruise control.

9 | MITSUBISHI Galant Sigma (1984)
Le volant de cette Galant Sigma 2000 VR reprend la forme monobranche initiée sur la Galant Lambda de 1977 et y ajoute un intimidant "Turbo" dans sa partie inférieure ainsi qu'un module alloué au réglage de l'autoradio. Une association qui respire les 80s à plein nez !

10 | NISSAN Cedric (1987)
Encore un volant à moyeu fixe chez Nissan ! Une singularité qui ne rencontrera cela dit pas un franc succès puisque ce type de cerceau réservé aux modèles premium sera rapidement abandonné. Celui-ci, qui compte presque plus de boutons qu'une calculette, était installé dans les Cedric et Cima haut de gamme.

BONUS | MAZDA MX-03 Concept (1985)
D'accord, ce volant ne provient pas d'une voiture de grande série, mais il était impossible de passer à côté ! Le concept Mazda MX-03 revêtait à l'intérieur des allures d'avion de chasse avec son volant en U, sa commande de boîte façon joystick ou encore son affichage tête haute. Surréaliste !

Crédit photos : Nissan, Mitsubishi, Honda, Toyota, Subaru, Mazda

http://www.autoworks-boutique.com/74-volants

1 commentaires:

N'hésitez pas à réagir ;)

Nissan BladeGlider aux JO de Rio

14:39 Autoworks Mag 0 Comments

Dévoilé à l'occasion des Jeux Olympiques de Rio, le prototype BladeGlider de Nissan 100% électrique va encore plus loin que sa première version que l'on avait pu découvrir lors du Salon de Tokyo 2013, dans le sens où il est désormais capable de prendre la route.


Avec sa forme en flèche originale inspirée par les lignes de la DeltaWing, le concept BladeGlider ne manque pas d'étonner. Sa silhouette avant-gardiste résulte du choix technique de retenir une voie avant plus étroite que l'arrière, au profit notamment d'une stabilité renforcée. De ce fait, il ne peut accueillir que trois personnes à son bord, le conducteur étant isolé de ses deux passagers arrière.


Très bien dessinée, la poupe reprend certains codes esthétiques de la gamme actuelle Nissan comme ces larges feux en boomerang résolument agressifs. Contrairement à la première mouture, les occupants de la Nissan sont désormais protégés par un arceau.


Les portes "suicide" en élytre s'ouvrent sur un habitacle compact, lequel met en avant des sièges baquets ceinturés par des harnais quatre points. L'engin est animé par deux moteurs électriques de 130kW entraînant les roues arrière. Développés en collaboration avec Williams Engineering, ces moteurs alimentés par une batterie lithium-ion propulsent l'auto à plus de 190km/h. Le 0 à 100km/h est estimé à moins de 5 secondes.


Les rétroviseurs sont remplacés par des caméras dont les images sont retranscrites par des écrans disposés de part et d'autre du volant. Ce dernier intègre lui aussi un écran qui rappelle certaines informations affichées sur le tableau de bord (vitesse, charge de la batterie, récupération d'énergie...).

Deux exemplaires sont actuellement exposés à Rio, l'un d'eux étant dédié à des essais dynamiques dans les rues de la métropole brésilienne. Une possible production n'est pas encore annoncée.


Crédit photos : Nissan
http://www.autoworks-boutique.com/55-batteries

0 commentaires:

N'hésitez pas à réagir ;)