Essai Mazda 6 Wagon 2.2 SKYACTIV-D AWD 2017

16:27 Autoworks Mag 0 Comments

Lancée en 2013, la troisième génération de Mazda 6 a subi il y a deux ans un léger restylage, amenant avec lui quelques nouveautés. Nous avons essayé le modèle break millésime 2017 dans sa configuration haut de gamme pour nous faire un avis sur cette familiale que certains jugent trop consensuelle.


Au premier coup d’œil, il est vrai que le style de ce break Mazda 6 est très sage, et moins expressif que celui de certaines de ses cousines nippones (Toyota Auris Touring Sports, Subaru Levorg...). Mais à y regarder de plus près, sa silhouette présente des galbes généreux, avec des ailes avant bombées qui donnent au véhicule un certain caractère et un look bodybuildé. Aux quatre coins, notre modèle est équipé de jantes alliage de 19 pouces qui lui permettent d'asseoir encore davantage sa posture.


Coté habitacle, c’est un sans-faute : tout est présent pour un confort optimal. L’intérieur ultra spacieux offre un design pur, emploie des matériaux d'excellente qualité dans notre finition Sélection et présente des assemblages de très belle facture. L'écran multimédia de 7 pouces est parfaitement lisible, et le système audio Bose vous berce dans une symphonie des plus douces, d'autant que vous profitez d'un volant et d'une sellerie en cuir chauffants tout bonnement irrésistibles. Pour un break familial, la Mazda 6 met les petits plats dans les grands !


La motorisation n’est pas en reste : le 4 cylindres 16 soupapes de 2,2 litres SKYACTIV-D développe 175ch. De quoi offrir un niveau de prestation très satisfaisant, avec un 0 à 100km/h donné pour 9,1 secondes. Ce moteur souple est servi par une boîte de vitesses automatique bien gérée pourvue de 6 rapports, seule offre disponible pour notre version à transmission intégrale (empruntée au crossover CX-5).


Un système 4 roues motrices qui ne pénalise d'ailleurs pas outre mesure la Mazda 6 sur la balance, puisque son poids ne dépasse pas les 1490kg, et ce malgré la lourdeur de certaines pièces de carrosserie comme le capot, plutôt pénible à manipuler. A l'usage, le comportement routier de ce break n'a pas à rougir face à la concurrence, celui-ci étant marqué par une motricité quasiment infaillible et un agrément de conduite surprenant qui font que les kilomètres s'enchaînent sans que les occupants ne ressentent la moindre fatigue. Une référence !


Ce modèle restylé accueille une offre de systèmes de sécurité mise à jour. Parmi ceux-ci, nous avons pu découvrir l’assistant de maintien de trajectoire couplé à l'assistance au braquage qui conserve l’auto dans sa voie. Au départ très déroutant, nous avons mis quelques kilomètres à nous rendre compte que certaines résistances dans le volant étaient dues à ce système. L'auto est même capable de conduire "toute seule" sur quelques centaines de mètres sans que l'on ne touche le volant ! On apprécie aussi le régulateur de vitesse adaptatif et l’affichage tête haute très bien pensés. Bref, si vous êtes en quête d'un break polyvalent, sûr et très bien équipé, cette Mazda 6 a toutes les chances de vous convaincre !

Tarif TTC du modèle essayé (Mazda 6 Wagon 2.2 SKYACTIV-D 175ch AWD BVA) : à partir de 42 200 euros.

Tous nos remerciements à Mazda France pour le prêt de ce véhicule dans le cadre de cet essai.

http://www.autoworks-boutique.com/33-nettoyants

0 commentaires:

N'hésitez pas à réagir ;)