Honda Civic Type R Black Edition

Après seulement deux ans de carrière, la Civic Type R s'apprête à tirer sa révérence et à se voir remplacer par un nouveau modèle, déjà dans les cartons. Afin de célébrer son départ, Honda réserve pour le Royaume-Uni une série limitée baptisée Black Edition.


Alors que la Type R basée sur la Civic de dixième génération sera certainement dévoilée dans sa version de série au Salon de Genève, le modèle actuel fort de son 2L turbo de 310ch sort la tête haute avec cette série Black Edition limitée à 100 exemplaires. Contrairement à la White Edition sortie en juin 2016, celle-ci est exclusivement réservée au marché britannique. Une belle manière de rendre hommage à cette Civic Type R qui, rappelons-le, est construite dans l'usine de Swindon au Royaume-Uni.


Cette série limitée se pare, comme son nom le laisse supposer, d'une peinture noire pour l'extérieur. Celle-ci est rehaussée par quelques touches de rouge, notamment disposées sur les bords de l'aileron arrière. Hormis ces spécificités, les trains roulants comme la mécanique restent inchangés. Dommage, on aurait apprécié encore plus d'exclusivité.


Dans l'habitacle également, le noir est à l'honneur puisque presque tous les éléments revêtent une teinte très sombre. Si d'origine certains équipements profitaient déjà d'inserts rouges, cette couleur s'est étendue et habille désormais d'autres pièces, comme les entourages d'aérateurs. Cette Black Edition est proposée au Royaume-Uni à un tarif de 32 300 livres, soit environ 37 200 euros.

Crédit photos : Honda

http://www.autoworks-boutique.com/38-combines-filetes

Toyota Yaris 2017 hautes performances

Après l'annonce en décembre dernier de la production d'une version sportive pour la Yaris, Toyota passe à la vitesse supérieure en publiant deux premières images et en donnant quelques indications quant à sa puissance.


Voilà une nouvelle qui devrait ravir les fans des anciennes Yaris TS ! Proposées sur les deux premières générations de la citadine, ces variantes épicées avaient marqué les esprits du fait de leur moteur nerveux (1,5L 105ch puis 1,8L 133ch) et leur châssis aiguisé. Jusque-là, la troisième itération de Yaris faisait l'impasse sur une version sportive, mais cela est sur le point de changer ! En effet, profitant du second restylage de sa Yaris 3, Toyota proposera bientôt un modèle "hautes performances" pour faire écho aux autos engagées cette saison en WRC. Si le constructeur n'a pas encore dévoilé son nom officiel, il se pourrait qu'elle soit baptisée Yaris Gazoo, non seulement en référence au team chargé de sa participation en compétition, mais aussi au regard du récent souhait de division sport pour la marque.


Sur le plan esthétique, cette version sportive réservée à la carrosserie 3 portes montre qu'elle en a dans le ventre en arborant une peinture de guerre évocatrice, une face avant très agressive, de larges jantes alliage noires, un becquet suggestif ainsi qu'une belle sortie d'échappement placée au centre du bouclier arrière. Toyota annonce une puissance supérieure à 210ch, ce qui place cette Yaris parmi les plus puissantes du segment, mais ne précise pas quelle sera la motorisation retenue. On pense à un 1,5L turbo, mais rien de sûr pour l'heure. Tout comme le reste de la gamme restylée, cette Yaris virile sera présentée en mars prochain au Salon de Genève.

Crédit photos : Toyota

http://www.autoworks-boutique.com/49-ressorts-courts

À la découverte de la nouvelle Lexus LS 500

Le porte-étendard de la marque Lexus fait peau neuve et revient pour une nouvelle génération à la fois audacieuse et novatrice. Tour d'horizon des caractéristiques de cette immense berline de luxe avant tout taillée pour le marché américain.


Plus que tout autre famille de voitures, la lignée des LS est pour Lexus très particulière, car elle est étroitement liée à la naissance même de la marque premium nippone. En effet, la LS 400 de 1989 fut le premier modèle commercialisé par Lexus à ses débuts sur le sol américain. Présentée au Salon de Detroit, la cinquième génération, qui se veut révolutionnaire sur certains aspects, est une des sensations de ce début d'année.


Reprenant la nouvelle plate-forme globale du coupé LC 500, cette grosse berline profite d'une structure plus légère et rigide que celle du modèle de précédente génération. Comparativement, cette LS est également plus longue (5,24m), plus large (1,90m) et plus basse (1,45m). Le design est directement dérivé de celui du concept LF-FC et apparaît comme une évolution convaincante des formes de la quatrième itération.


La silhouette 3 volumes chère à la lignée est ici moins marquée grâce au dessin plus élancé de toute la partie arrière. Véritablement élégante, la LS 500 entend également offrir une expérience de conduite fantastique. En cela, elle reprend de la LC son architecture multibras à l'avant comme à l'arrière ainsi que son système de roues arrière directrices. Des suspensions pneumatiques sont proposées en option.


Mais là où la nouvelle LS 500 rompt définitivement avec ses aïeules, c'est avec son moteur. Exit le V8 et place à un V6 3,5L biturbo à injection directe ! Développant 415ch et 600Nm, ce bloc est selon Lexus capable de propulser l'engin de 0 à 100km/h en seulement 4,5s. Il est aidé dans cet exercice par une boîte automatique à 10 rapports, chargée de transmettre cette fougue aux roues arrière. Une motorisation hybride pourrait voir le jour ultérieurement.


Véhicule de luxe oblige, Lexus n'a pas fait l'impasse sur la richesse intérieure. L'ensemble est tout nouveau et profite d'une qualité d'assemblage hors norme. La planche de bord est sculptée de façon audacieuse et intègre un large écran central de 12,3 pouces. Le cuir est omniprésent, tout comme le bois dont les clients peuvent choisir la finition. En option sont notamment proposés des sièges avant réglables selon 28 positions avec fonction massage. Les passagers arrière peuvent également bénéficier de fauteuils hi-tech spécialement conçus pour leur bien-être.


Parmi les nombreuses aides à la conduite et équipements de sécurité, on notera surtout l'Advanced Safety package disponible en option. Ce dernier intègre un nouveau système de détection des piétons capable de freiner et d'éviter la personne en cas de collision imminente. Cette nouvelle Lexus LS 500, plus que jamais une sérieuse alternative aux cadors germaniques du segment, sera commercialisée à la fin de l'année en Amérique du Nord comme en Europe.

Crédit photos : Lexus

http://www.autoworks-boutique.com/417-huile-moteur

Détroit 2017 : Infiniti QX50 Concept

La marque premium de Nissan profitera du Salon de Détroit pour dévoiler en première mondiale le concept QX50, un véhicule très technologique qui préfigure le prochain SUV intermédiaire de luxe d'Infiniti.


A l'occasion du Salon de Détroit, dont les portes s'ouvriront le 8 janvier, Infiniti présentera le QX50 Concept, qui découlera à terme sur un modèle de série vraisemblablement pour l'horizon 2018. Elégant et sportif, ce véhicule reprend les lignes de l'étude de style QX Sport Inspiration (exposée en avril 2016 à Pékin) en mettant en avant une calandre aux contours en arc de cercle, une ligne de toit plongeante et des feux très effilés. L'allure est massive mais le style se veut résolument fluide et dynamique.


Ce QX50 Concept inaugurera de nouvelles technologies en matière d'assistances à la conduite autonomes. Un équipement qui devrait agir comme un copilote et présenter des fonctions de cruise control très élaborées. Mais la réelle révolution, c'est que ce concept accueillera sous son capot la nouvelle motorisation Infiniti turbo à taux de compression variable (dont nous vous avions parlé ici). Un moteur censé offrir les performances d'un 2L essence de forte puissance avec le couple et l'efficience d'un diesel. Ce bloc devrait développer jusqu'à 268ch pour un rapport volumétrique oscillant de 8:1 à 14:1.

Crédit photo : Infiniti

http://www.autoworks-boutique.com/118-circuit-d-essence

Suzuki dévoile la Swift 2017

Alors qu'elle sera officiellement présentée au Salon de Genève en mars prochain, la nouvelle Suzuki Swift fait déjà ses premiers pas dans son pays d'origine. L'occasion d'en savoir un peu plus sur les caractéristiques de la citadine polyvalente phare du constructeur.


Pour sa cinquième génération, la Swift fait peau neuve. Si côté mensurations, la japonaise évolue peu de carrure avec 3,840m en longueur et 1,695m en largeur, elle gagne en revanche 2cm d'empattement pour atteindre 2,450m. De quoi offrir une surface habitacle plus favorable. Le design général s'inscrit dans la continuité du précédent modèle mais apporte quelques nouveautés, à l'image de la large calandre frontale ou de l'original montant C. Aussi, les poignées de portes arrière ont été remontées et jouxtent désormais les vitres.


A bord, les commandes de la navigation GPS et de la climatisation ont été déportées de 5° en direction du conducteur. Les éléments fonctionnels comme l'instrumentation du tableau de bord, les buses de ventilation, les touches de la climatisation ou encore le bouton de klaxon ont été uniformisés pour afficher une forme circulaire. Sur le plan de la sécurité, la Swift intègre le Safety Package qui inclut notamment une alerte collision couplée au freinage d'urgence automatique, mais aussi une caméra et un capteur laser. Hi-tech !


La gamme japonaise, qui devrait selon toute vraisemblance être similaire à l'européenne, propose deux motorisations : le 1.0 Booster Jet (turbo) type K10C de 102ch et le 1.2 Dual Jet type K12C de 91ch, lequel propose en outre une version hybride. Selon le moteur retenu, on découvre des boîtes de vitesses manuelle à 5 rapports, automatique à 6 rapports et CVT. Une option 4 roues motrices (full-time 4WD) est également disponible. Cette Swift est commercialisée depuis la fin du mois de décembre au Japon et devrait arriver en Europe dans le courant de l'année 2017. Une version Sport pourrait suivre.

Crédit photos : Suzuki

http://www.autoworks-boutique.com/136-circuit-d-huile

Vidéo : Toyota Celica TA22 1000ch 4WD

Avez-vous le cœur bien accroché ? Car la Toyota Celica TA22 de cette vidéo, sous ses airs de Pro Touring assez classique, cache en réalité un terrible secret ! Chaud devant !


La chaîne YouTube MotiveDVD nous emmène au Snowy Mountains 1000, un événement de drag annuel australien, à la rencontre de Jamie Heritage et de sa maléfique Celica TA22 de 1971. Au programme : un V8 Lexus 1UZ bi-turbo de 1000ch, une transmission 4WD de Skyline GT-R et une boîte séquentielle Holinger 6 rapports. Vous avais dit "brutal" ? Pour découvrir ce que cela donne en termes de perf', on vous laisse cliquer sur la vidéo ci-dessous !


Crédit photo : capture de la vidéo

http://www.autoworks-boutique.com/121-durites-et-raccords?p=2

Honda : 100 millions d'autos produites

Cinquante-trois ans après avoir fait ses débuts dans le monde de l'automobile, Honda vient de franchir la barre symbolique des 100 millions de voitures produites dans le monde.


La production de la mini-camionnette T360 puis du petit roadster S500 en 1963 ont marqué le début de l'assemblage de véhicules à quatre roues pour le constructeur japonais. Depuis, qui n'a jamais entendu parler des Civic, Accord, NSX, CR-V ou encore S2000 ? Autant de modèles emblématiques dans l'histoire de la marque qui ont permis au troisième constructeur nippon d'atteindre aujourd'hui le cap des 100 millions de voitures produites, réparties sur 34 sites à travers le monde.

Pour mieux comprendre l'essor de la marque au fil des ans, voici ci-dessous un récapitulatif des précédents seuils atteints concernant la production à l'échelle mondiale :

- 1978 : 5 millions.
- 1983 : 10 millions.
- 1990 : 20 millions.
- 1995 : 30 millions.
- 1999 : 40 millions.
- 2003 : 50 millions.

Crédit photo : Response.jp

http://www.autoworks-boutique.com/116-allumage