Brevet Honda d'une boîte triple embrayage à 11 rapports

Premier constructeur au monde à avoir adapté la technologie DCT (boîte automatique à double embrayage) aux deux-roues, Honda a également déposé un brevet concernant une toute nouvelle boîte à triple embrayage dotée de 11 rapports.


Les transmissions à double embrayage conjuguent les avantages des boîtes automatiques et manuelles. Les passages de rapports sont plus rapides, les accoups sont neutralisés et la surconsommation en carburant est minime, voire nulle. Avec un embrayage supplémentaire, la boîte déposée par Honda à l'Office des brevets du Japon vise à gagner encore en efficience et en réponse, avec littéralement aucune chute de couple lors des passages de rapport.

Déposé en mai dernier, le brevet Honda crédite l'ingénieur maison Izumi Masao pour cette innovation. Le constructeur ne précise pas les prochaines applications de cette boîte de vitesses, mais le site AutoGuide évoque la possibilité qu'elle équipe de petits véhicules peu gourmands en carburant.

Crédit photo : Honda (visuel d'une boîte DCT)

http://www.autoworks-boutique.com/107-transmission

Top 10 des volants les plus étranges des 80s

Elément crucial du mécanisme de direction, le volant permet au conducteur de manœuvrer sa voiture. Il en existe naturellement de tous les styles, mais s'il y a une décennie qui a connu les cerceaux les plus surprenants, c'est bien les années 1980 ! Encore une fois, pourrait-on dire ! Et force est de constater que les constructeurs japonais n'ont pas été les derniers à expérimenter dans ce domaine : formes complexes, fonctionnalités électroniques... Voici donc notre top 10 des volants de série les plus originaux de cette folle décennie !

1 | SUBARU Alcyone (1985)
Partie intégrante d'un cockpit très technologique, le volant réglable en hauteur comme en profondeur des Alcyone (XT chez nous) présente un dessin asymétrique en L. Aujourd'hui très kitsch, il est reconnu comme l'un des volants les plus bizarres, toutes décennies confondues !

2 | NISSAN Pulsar (1982)
Ce volant à simple branche scindée en deux équipait les Pulsar japonaises à moteur 1500cc. On note de chaque côté les rebords en relief pour positionner les mains à "9h15". Presque sport, non ?

3 | MITSUBISHI Mirage (1983)
Bien en accord avec le tableau de bord et son décroché inférieur pourvu de molettes contrôlant les essuie-glaces et les feux, le volant des Mirage de 2e génération déroute par sa partie centrale : logo Mitsubishi sur un dégradé de couleur, visserie apparente... Délicieusement 80s !

4 | NISSAN March (1985)
Monté dans les pétillantes March (Micra) Turbo, ce cerceau n'étonne pas vraiment par son design, d'ailleurs assez sportif, mais plutôt par les inscriptions qu'il reçoit. Parce que dans le feu de l'action, on a toujours besoin d'un rappel du code moteur et de ses performances, courbes à l'appui !

5 | TOYOTA Carina (1982)
Vu également à bord des Celica XX (Celica Supra sous nos latitudes), ce volant de Carina à l'allure assez sophistiquée dispose de longs boutons de klaxon et d'une partie centrale en trapèze indiquant le nom de l'auto. L'affichage digital du tableau de bord ajoute encore à l'atmosphère rétro.

6 | HONDA Prelude (1982)
Le volant en cuir de cette Prelude XX de 2e génération arbore fièrement la présence de la direction assistée et du cruise control, deux équipements encore rares à l'époque. Le socle vertical accueillant le klaxon est sans conteste le trait marquant de ce modèle.

7 | NISSAN Be-1 (1989)
La rigolote Nissan Be-1 était pourvue d'un habitacle simpliste rehaussé par une instrumentation originale avec un petit compte-tour et un gros indicateur de vitesse central. Le volant quant à lui avec ses fines branches rappelle les barres à roue des vieux bateaux. A l'abordage !

8 | NISSAN Gloria (1985)
Ce véritable salon roulant appartient à une Nissan Gloria Hardtop, une auto luxueuse inconnue chez nous. Outre l'incroyable stéréo, c'est aussi bien sûr le volant que l'on remarque, lequel est doté d'un moyeu fixe gainé de cuir. Ce dernier abrite les commandes de l'autoradio et du cruise control.

9 | MITSUBISHI Galant Sigma (1984)
Le volant de cette Galant Sigma 2000 VR reprend la forme monobranche initiée sur la Galant Lambda de 1977 et y ajoute un intimidant "Turbo" dans sa partie inférieure ainsi qu'un module alloué au réglage de l'autoradio. Une association qui respire les 80s à plein nez !

10 | NISSAN Cedric (1987)
Encore un volant à moyeu fixe chez Nissan ! Une singularité qui ne rencontrera cela dit pas un franc succès puisque ce type de cerceau réservé aux modèles premium sera rapidement abandonné. Celui-ci, qui compte presque plus de boutons qu'une calculette, était installé dans les Cedric et Cima haut de gamme.

BONUS | MAZDA MX-03 Concept (1985)
D'accord, ce volant ne provient pas d'une voiture de grande série, mais il était impossible de passer à côté ! Le concept Mazda MX-03 revêtait à l'intérieur des allures d'avion de chasse avec son volant en U, sa commande de boîte façon joystick ou encore son affichage tête haute. Surréaliste !

Crédit photos : Nissan, Mitsubishi, Honda, Toyota, Subaru, Mazda

http://www.autoworks-boutique.com/74-volants

Nissan BladeGlider aux JO de Rio

Dévoilé à l'occasion des Jeux Olympiques de Rio, le prototype BladeGlider de Nissan 100% électrique va encore plus loin que sa première version que l'on avait pu découvrir lors du Salon de Tokyo 2013, dans le sens où il est désormais capable de prendre la route.


Avec sa forme en flèche originale inspirée par les lignes de la DeltaWing, le concept BladeGlider ne manque pas d'étonner. Sa silhouette avant-gardiste résulte du choix technique de retenir une voie avant plus étroite que l'arrière, au profit notamment d'une stabilité renforcée. De ce fait, il ne peut accueillir que trois personnes à son bord, le conducteur étant isolé de ses deux passagers arrière.


Très bien dessinée, la poupe reprend certains codes esthétiques de la gamme actuelle Nissan comme ces larges feux en boomerang résolument agressifs. Contrairement à la première mouture, les occupants de la Nissan sont désormais protégés par un arceau.


Les portes "suicide" en élytre s'ouvrent sur un habitacle compact, lequel met en avant des sièges baquets ceinturés par des harnais quatre points. L'engin est animé par deux moteurs électriques de 130kW entraînant les roues arrière. Développés en collaboration avec Williams Engineering, ces moteurs alimentés par une batterie lithium-ion propulsent l'auto à plus de 190km/h. Le 0 à 100km/h est estimé à moins de 5 secondes.


Les rétroviseurs sont remplacés par des caméras dont les images sont retranscrites par des écrans disposés de part et d'autre du volant. Ce dernier intègre lui aussi un écran qui rappelle certaines informations affichées sur le tableau de bord (vitesse, charge de la batterie, récupération d'énergie...).

Deux exemplaires sont actuellement exposés à Rio, l'un d'eux étant dédié à des essais dynamiques dans les rues de la métropole brésilienne. Une possible production n'est pas encore annoncée.


Crédit photos : Nissan
http://www.autoworks-boutique.com/55-batteries

Nos 5 BO de jeux vidéo les plus marquantes

Si l’odorat est le sens qui marque incontestablement le plus efficacement notre mémoire, l’ouïe, et donc les ambiances sonores qui s’y rapportent n’en restent pas moins un marqueur temporel ultra efficace.  Pour vous infliger un petit coup de vieux et un brin de nostalgie, nous vous proposons de replonger dans les BO vidéo-ludiques qui auront bercé les après-midis, soirées et nuits de votre adolescence. Vous serez forcés de constater que contrairement à la soupe que l’on nous matraque à longueur de journée sur les ondes hertziennes généralistes, le panel de styles musicaux proposé était aussi large qu’une deux fois huit voies américaine, sans parler de l’avant-garde que représentaient certains morceaux qui sont aujourd’hui érigés au rang de véritables classiques ! Conscients de la visibilité que procurait ce nouveau support, des artistes de renom se sont rués dans la brèche avec plus au moins de réussite il faut bien l’avouer, entre opportunisme motivé par l’appel des billets verts ou manque de réel intérêt, certains se sont toutefois prêté au jeu avec un certain succès…

GRAND THEFT AUTO
Pas un gamer dans l’âme ? Alors il y a de fortes chances que vous ayez découvert Grand Theft Auto dans le 20h de Jean-Pierre Pernaut. En revanche, abonnés à Playstation Magazine, la découverte se sera faite par le biais du CD Démo (noir) qui vous donnait accès à un univers aussi violent que la liberté qu'il offrait impressionnait avec ce morceau en guise de bienvenue...

DA SHOOTAZ – Grand Theft Auto


Bien sûr, ce n’est pas le seul morceau figurant sur l’OST du premier opus de la franchise : country, funk, techno, pop, rock et autres genres musicaux faisaient bien entendu partie de l’étendue des radios disponibles, un éclectisme que l’on retrouvera pus tard comme une signature dans la suite de la série avec pour seule différence, que les morceaux seront désormais piochés dans la discographie d’artistes tels que Rage Against the Machine, 2 Pac, James Brown, Cypress Hill, Rick James, Ohio Players, Public Enemy, Max Romeo, Eric B & Rakim, Mickael Jackson pour Vice City (excusez du peu !). Pour San Andreas, cette signature sera d’autant plus marquée que les radios spécialisées se multiplieront pour des ambiances toujours bien distinctes. Au programme, heavy metal, new wave, pop, hip-hop, electro, disco, soul, R&B, jazz fusion. Impossible d’énumérer tous les artistes, mais parmi eux figurent des pointures telles qu’Ozzy Ozbourne, Iron Maiden, Slayer, Tesla, Blondie, Toto, Lionel Richie, Yes, Afrika Bombaataa, Run DMC, Kurtis blow et bons nombres d’artistes latino qui ne vous évoqueront certainement rien, mais qui sont de véritables légendes dans certains quartiers chauds de L.A. 

DAYTONA USA
En fonction de l’endroit où vous vous essayiez à la NASCAR virtuelle, il se peut que vous n’ayez pas prêté suffisamment attention à l’OST de Daytona USA. En effet, soucieux de rentabiliser au mieux les 5 francs investis dans la partie d’arcade, ce Japonais (Takenobu Mitsuyoshi) s’égosillant sur une musique électronique pourtant entêtante ne vous a pas marqué plus que cela. En revanche, privilégiés possesseurs de la Saturn, impossible pour vous de ne pas avoir eu ne serait-ce qu’une fois ce morceau en tête en allant skater ou faire du BMX après avoir saigné la manette ! Une bande originale célèbre pour les notes qu’elle aura récolté dans la presse spécialisée, ne dépassant que rarement le 2 sur 10… A noter que Takenobu Mitsuyoshi est toujours très actif et ne manque pas de se déplacer aux conventions spécialisées afin d’y rencontrer ses nombreux fans ! « Leeeet’s goooo awaaaay ! » 



(Impossible de ne pas évoquer Rolling Start !)


WIPEOUT 2097
Non content de nous avoir ouvert les yeux sur la célèbre boisson au double taureau dans le précédent opus, Wipeout 2097 aura contribué à bercer toute une génération alors très jeune, aux sonorités électroniques parfois controversées de l’autre côté de la Manche. On en veut pour preuve le morceau Firestarter de Prodigy qui aura reçu un accueil houleux de la part des familles britanniques en raison de la nature violente des lyrics, ce qui explique certainement la présence d’une version instrumentale dans le jeu.


Plus posé, un autre morceau qu’il serait vraiment dommage de laisser de côté, Body in Motion de CoLD SToRAGE.


GRAN TURISMO
Impossible de passer à côté de cette musique d’intro ! C’est certainement celle par laquelle tout a commencé pour bon nombre d’entre vous ! Si le morceau d’origine de Manic Street Preachers, Everything Must Go ne casse pas des briques, une fois passé entre les mains des Chemical Brothers cette pop foireuse prend une tout autre dimension ! (La nostalgie nous rend peut-être aussi un poil chauvin.)


Parce que c'est quand même "The real driving simulator" (rires), vous coupiez évidemment la musique lorsqu'il s'agissait d'obtenir les coupes en or ou de tordre le chrono sur Grand Valley Speedway, malgré tout, vous n’aurez pas échappé aux musiques des différents menus.


Dans le genre étrangeté, le morceau Dogg's Turismo de Snoop Dogg vaut son pesant d'or... (Si d’aventure vous avez la chance de comprendre l'anglais, penchez-vous 5 minutes sur les lyrics, ça vaut le détour !)


TOKYO HIGHWAY CHALLENGE
Connu au Japon sous le nom de Shutoko Battle, ce jeu offrait tout le fantasme des courses illégales japonaises en toute sécurité. N’ayant pas de licence pour exploiter le nom des modèles disponibles, le type mine de ces dernières signait l’identité de nos montures favorites, vous saviez donc ce qu’était une S14 bien avant de vous inscrire sur JPCar ! Pour ce qui est de l’OST, Tokyo Highway Challenge mettait à l’honneur tout ce qu’il y avait de plus cliché en matière de rock japonais, de l’eurobeat, de l’ambiant et même de la pop locale, un exotisme tout à fait marquant pour nous autres jeunes Européens. Uncaged, l’un des morceaux les plus redondants, était lancé en grande pompe lorsque vous faisiez des appels de phare à un concurrent dans le but de l’affronter, il marquait donc une montée d’adrénaline tout à fait sympathique ! (N’hésitez pas à naviguer dans la playlist.)


http://www.autoworks-boutique.com/129-jantes

Le Suzuki S-Cross s'offre un restylage

Trois ans après son arrivée sur le marché français, le Suzuki S-Cross passe par la case restylage. Le crossover japonais sera officiellement présenté au prochain Mondial de l'Automobile de Paris.


En attendant l'introduction de la très attendue nouvelle Swift et de l'Ignis sous nos latitudes, Suzuki dévoile en images la version "faceliftée" de son crossover polyvalent. Ce millésime 2017 offre un design bien distinct grâce à des corrections marquées à l'avant, parmi lesquelles de nouveaux phares avec des feux de jours à LED, une calandre chromée pourvue de bâtons verticaux, un capot bombé ainsi qu'un pare-chocs à l'allure plus massive.


A l'arrière, les changements sont plus subtils. Si le hayon et le pare-chocs ne semblent a priori pas avoir été retouchés, il en va autrement des optiques de feux qui présentent un aspect modernisé. D'une manière générale, le rendu de l'ensemble gagne en personnalité et caractère.


En apparence, l'habitacle évolue peu, mais il bénéficie toutefois de nouvelles possibilités de sellerie et des dernières innovations du constructeur en matière d'infotainment. Ainsi, on retrouve notamment l'écran 7 pouces multifonctions du Vitara à l'interface très intuitive.


De toute évidence, les plus grandes nouveautés sont à chercher sous le capot. En effet, exit le 1.6 VVT essence et place à deux motorisations Booster Jet inaugurées sur les Baleno et Vitara S : 3 cylindres 1.0 turbo 111ch et 4 cylindres 1.4 turbo 140ch. Côté diesel, le 1.6 DDiS de 120ch reste au catalogue.

Crédit photos : Suzuki

http://www.autoworks-boutique.com/116-allumage

[DRIFT] Déclenchement à 200mph !


Lors de la dernière manche de Nascar Xfinity Series à Indianapolis, Erik Jones et sa Toyota Camry furent les auteurs d'un impressionnant drift à faire pâlir de jalousie les ténors du D1GP ! Le déclenchement ne s'est pas fait au frein à main ni même par tout autre technique énumérée par le Drift King dans Drift Bible, mais tout simplement par une malencontreuse crevaison... Images !


Crédit photo : capture de la vidéo

http://www.autoworks-boutique.com/129-jantes

Vidéo : Toyota Gazoo Racing prêt pour le WRC !

Toyota sera de retour dans la course en WRC la saison prochaine avec son team Gazoo Racing. Cette vidéo officielle nous en apprend un peu plus sur les ambitions de l'équipe.


Nous aurons donc le plaisir de voir à nouveau le constructeur japonais en Championnat du Monde des Rallyes FIA (WRC) en 2017. Et force est de reconnaître que Toyota croit en ce projet, puisque ce n'est pas moins que Tommi Mäkinen, le quadruple champion du monde, qui occupe le poste de directeur d'équipe ! Grâce à sa précieuse expérience, le Finlandais apporte depuis déjà 9 mois des solutions pour rendre la Yaris très compétitive afin qu'elle puisse tirer son épingle du jeu face aux autres bolides engagés dans la discipline. Celui que l'on surnomme "The Flying Finn" veille aussi à développer une réelle cohésion d'équipe pour aller de l'avant et finaliser ces phases de test dans les meilleures dispositions possibles.


Crédit photo : capture de la vidéo

http://www.autoworks-boutique.com/109-attaches-pour-carrosserie